Le nom ou la dénomination sociale du bénéficiaire d’un cautionnement doit faire l’objet d’une mention manuscrite

Une société avait ouvert un compte courant auprès de la banque HSBC, et son gérant avait souscrit, envers la banque, un engagement de cautionnement solidaire des dettes de la société. Mais dans ce contrat de cautionnement, le gérant n’avait, dans ses mentions manuscrites, pa... Lire la suite

L’utilisation par un salarié de son temps de travail à des fins autres que celles pour lesquelles il perçoit une rémunération est un abus de confiance

Dans un arrêt du 3 mai 2018, la Chambre criminelle de la Cour de cassation a rendu un arrêt particulièrement intéressant en matière d’abus de confiance dans le monde de l’entreprise : « dès lors que constitue le délit d’abus de confiance l’utilisation, par de... Lire la suite

Le président d’une SAS qui maintient les relations contractuelles avec un prestataire manifestement incompétent commet une faute de gestion

Une SAS conclut un contrat visant à l’installation d’un logiciel dédié à la facturation avec un prestataire externe, informaticien travaillant seul, sélectionné sur devis. Le comité de surveillance de la SAS fait part de ses réticences quant au fait de contracter à nouveau avec... Lire la suite

Licenciement pour faute grave d’un salarié et abus de sa liberté d’expression

Dans un arrêt du 11 avril 2018, la Chambre sociale de la Cour de cassation a rendu un arrêt particulièrement clair sur les conséquences d’un commentaire posté par un salarié sur internet au sujet de son entreprise : « qu’ayant relevé le caractère excessif du message qu... Lire la suite

Loi du 20 avril 2018 : ratification de l’ordonnance du 10 février 2016 portant réforme du droit des contrats, du régime général et de la preuve des obligations

La loi de ratification de la réforme des contrats vient d’être publiée au Journal Officiel, son entrée en vigueur étant fixée au 1er octobre 2018. Par cette loi, le Parlement ratifie l’ordonnance de réforme du droit des contrats du 10 février 2016. Par ailleurs, les... Lire la suite

Un dirigeant social peut être visé par une action civile même en l’absence de faute séparable

Il n’est pas nécessaire, pour engager la responsabilité civile d’un dirigeant devant les juridictions pénales en réparation d’une infraction, d’établir qu’il a commis une faute séparable de ses fonctions. C’est la solution rendue par la Cour de cassation dans deux arrêts publiés... Lire la suite

Résiliation de plein droit d’un bail en raison de l’impossibilité définitive de jouir de la chose louée ou d’en faire un usage conforme à sa destination

Dans un arrêt rendu le 8 mars 2018, la troisième Chambre civile de la Cour de cassation a rendu une décision concernant la résiliation de plein droit d’un bail du fait de l’impossibilité d’user de la chose louée. En l’espèce, un incendie était survenu dans des locaux à usage... Lire la suite

Responsabilité pénale pour blessures involontaires et faute de la victime

Dans un arrêt du 27 février 2018, la Chambre criminelle de la Cour de cassation s’est penchée sur l’impact de la faute de la victime en cas de blessures involontaires. Elle juge que « la cour d’appel qui était saisie de poursuites à l’encontre du concepteur d’un... Lire la suite